Le fonctionnement d'une centrale nucléaire

La fission nucléaire

Parmi les atomes présents dans la nature, l’atome d’Uranium 235 possède une propriété particulière: son noyau peut se briser en deux fragments sous l’impact d’un neutron. On dit qu’il subit une fission. L'énergie de liaison , qui assure la cohésion des protons et des neutrons au sein du noyau, se trouve ainsi libérée. La libération de cette énergie nucléaire se traduit par un dégagement de chaleur

 

En se brisant, le noyau de l’atome d’Uranium 235 expulse deux ou trois neutrons. Ceux ci pourront à leur tour aller briser d’autres noyaux qui expulseront d’autres neutrons…et ainsi de suite, dans une réaction en chaîne capable de dégager de grandes quantités d’énergie et de chaleur. C’est grâce à la chaleur ainsi produite que les centrales nucléaires fabriquent l’électricité.

 

 

 

Où trouve-t-on l'uranium?

L'uranium est présent dans différents types de minerais, notamment dans les massifs granitiques. A l'échelle de notre planète il est environ 50 fois plus abondant que le mercure et 1000 fois plus que l'or. Par contre, sa concentration dans un gisement donné est généralement faible.

On l'extrait de carrières à ciel ouvert ou de galeries souterraines. En France, les gisements sont en voie d'épuisement et n'offrent pas actuellement de conditions d'exploitations satisfaisantes économiquement. Aujourd'hui les principaux gisements exploités se situent au Niger, en Australie, au Canada et au Kazakistan.

Des quantités importantes d'uranium existent dans l'eau des océans. Mais cet uranium ne pourrait être extrait qu'à des coûts nettement plus élevés que les prix actuels.

 

 

La centrale nucléaire: une centrale thermique

Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, qui produira de la vapeur d'eau, laquelle entrainera la rotation d'une turbine à son tour d'électricité. C'est la principale mise en œuvre de l'énergie nucléaire dans le domaine civil.

 

Une centrale nucléaire est constituée d'un ou plusieurs réacteurs nucléaires dont la puissance électrique varie de quelques mégawatts à environ 1 500 mégawatts.