I) Où exploite t-on du charbon, d'hier à aujourd'hui ?

 

 

 

Localisation de la production de charbon en Europe et dans le monde du 19ème siècle à nos jours

 

  

 

Principaux gisements de charbon en France à la fin du 19ème siècle

 

principaux gisements de charbon au 20ème siècle

 

Stocks de charbon dans le monde aujourd'hui

 

 

 

II) Pourquoi le charbon est-il encore utilisé ou au contraire délaissé dans certains pays ?

 

 

 A l'heure où les ressources en énergie sont une préoccupation pour les pays d'Europe (crise économique mondiale, réchauffement climatique ,...), le cas du charbon mérite attention. Énergie utilisée depuis la révolution industrielle (c'est à dire en Angleterre depuis le 18ème siècle) il a joué un rôle majeur dans l'évolution économique, sociale et industrielle des pays d'Europe. Ainsi, la machine à vapeur, que l'on alimente en charbon, a révolutionné l'industrie au 18ème siècle.

Le charbon comme toute autre énergie utilisable, présente des avantages mais aussi des inconvénients sur lesquels les pays européens doivent aujourd'hui se pencher de nouveau.

L'emploi industriel, l'un des buts principaux dans une économie en croissance, a pu par le passé se développer grâce au charbon, qui a favorisé les transformations économiques, commerciales et énergétiques. Il a beau être considéré comme une vieille énergie, de grandes puissances telles que les Etats-Unis, l'Allemagne ou la Chine le convoitent et le produisent encore. En outre, cette énergie est encore disponible en grande quantité et elle permet une certaine indépendance énergétique par rapport aux producteurs de pétrole ou de gaz naturel.

Néanmoins cette roche noire finit avec le temps par présenter de nombreux défauts : tout d'abord, comme chaque énergie fossile, sa quantité est finie donc s'épuise avec le temps ; plus une énergie est rare, plus son prix augmente, et le seuil de rentabilité reste une préoccupation essentielle des producteurs de charbon. Le charbon garde un coût d'extraction et de production très élevé, ce qui favorise la délocalisation de cette activité dans des pays du Sud où la main d'œuvre est moins coûteuse (Chine ,... )

De plus les émanations de carbone lors de sa combustion créent une pollution nuisible à l'environnement et, au final, à l'Homme.

 

  

 

III) Charbons, industrie, mineurs et conflits

 

  Ainsi le charbon, s'il présente un intérêt aujourd'hui encore, présente aussi des contraintes économiques et environnementales qui expliquent en partie l'arrêt de son extraction au siècle dernier. Les mineurs en ont été les témoins.

Au 19ème siècle, la révolution industrielle touche les pays d'Europe : l'accroissement démographique, qui correspond à la phase de transition démographique, engendre une augmentation de la main d'oeuvre mais aussi des besoins ; l'objectif principal est donc de produire plus et de créer de l'emploi.

L'énergie principale de cette époque est le charbon que l'on trouve en grande quantité dans le nord de la France. Les mineurs, souvent issus de classe paysanne, et qui participent à l'exode rural, ont alors l'opportunité d'obtenir un travail grâce à la production industrielle .Ce travail dans le nord de la France n'était pas très facile ; mais malgré un salaire faible par rapport aux risques, la production de charbon favorisa les économies européennes et développa de nouvelles manières de travailler pour des ouvriers qui jusqu'ici étaient surtout ruraux .

Mais au-delà de l'essor industriel et économique, le travail dans les mines n'a pas que des avantages : au contraire, son extraction est très complexe, et même dangereuse. Le grisou (gaz inodore explosif) a ainsi fait 1200 victimes en 1906 à Courrières dans le Pas-de-Calais (arrondissement de Béthune). L'explosion s'est propagée dans les tunnels grâce à la poussière (c'est ce que l'on appelle le coup de grisou) qui lui servait de combustible. Des mineurs sont restés prisonniers de la mine pendant plusieurs semaines survivant en mangeant les chevaux et en buvant leurs propres urines. Les mines sont aussi victimes d'inondations et d'éboulements. Les inondations sont dues à l'infiltration trop importante d'eau dans le sol lors de pluies trop abondantes

Les mineurs sont aussi exposés a de nombreux risques de maladie telle que la silicose, causée par les poussières respirées qui pénètrent dans les poumons. Pour y remédier les mineurs infusent de l'eau dans des trous qu'ils forent, ils injectent de l'eau pour humidifier le charbon et ainsi limiter les risques de maladies pulmonaires .